• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Partir du nid familial

Ça y est, c’est décidé, je pars de chez mes parents. Je viens officiellement de terminer mon université, je me suis trouvé un super bon emploi dans une agence, il est temps pour moi de voler de mes propres ailes.

Je suis à la fois très énervée, mais aussi, super anxieuse. Depuis toujours, je demeure dans cette même maison qui m’a vu grandir. Mes parents ont toujours été super rassurants, je me suis sentie continuellement en sécurité et aimée. Maintenant, je dois voler de mes propres ailes, et ça me fait peur un peu. Je suis autonome et responsable, mais qui va me faire de la bonne nourriture, qui va me faire un lift quand j’aurai pris un verre ? Bon, je confirme, je suis une petite fille à sa maman et à son papa.

Je dois donc m’organiser. Comment ? Tout d’abord en trouvant un bel appartement. Je vais partir avec ma bonne amie de toujours. Partir seule, ça m’inquiète un peu. On compte partir sur Québec, comme nous sommes toutes les deux avec des emplois dans cette région. Et il faut le dire, quand on est jeunes, c’est là que ça se passe. On verra plus tard où nous irons. Surtout que prendre ma voiture dans le trafic tous les jours, c’est vraiment non.

Une fois ce cocon trouvé, il faut penser à me réserver un déménageur Québec. Il n’y aura pas grand-chose à déménager, mais tout de même, mes parents m’avaient réservé bien des choses dans le sous-sol, il me faut donc un cube. 

Ensuite, ce sera le moment tant attendu, décoré mon intérieur. Ça, je vous avoue que je suis méga excité. J’adore la décoration, ce sera donc vraiment génial de mettre ça à mon goût, avec une fille qui aime ça tout autant que moi. Pour nous, la touché, c’est un style décidément scandinave. Vivement le minimaliste.

Et vous, comment avez-vous vécu votre transfert vers votre premier appartement ?

 

The author:

author

Je suis une vraie fille, j’A-D-O-R-E le design, la mode et le maquillage : ce blogue en est donc évidemment teinté. Parce que maintenant - quoi de mieux que le Web pour s’inspirer. C’est donc pourquoi j’ai pris la décision d’ouvrir ce blogue et de proposer ma vision des choses à mon lectorat. En plus de ces passions, j’ai un penchant pour les beaux animaux, les bons restaurant et les thés verts latté. J’aime la vie et les belles choses. Et toi?