• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les avantages de vivre seule

Les avantages de vivre seule - Margaret Nixon

Tout le monde, à un moment de sa vie, doit déménager, ou changer d’appartement pour une quelconque raison. Pour ma part, il fallait absolument que je rapproche de mon lieu de travail pour limiter mes dépenses en déplacement, et pouvoir me donner à fond sur mon projet de trouver un petit coin de terre à bâtir. Il m’a fallu plusieurs semaines avant que je ne trouve cet appartement si singulier, situé dans un quartier résidentiel où la majorité des habitants étaient des personnes âgées. Sans être curieuse de savoir pourquoi il en était ainsi, je décidais de louer ce petit appartement qui deviendra vite mon petit nid.

Les préparatifs au déménagement

Je n’ai jamais eu autant de travail à faire, en l’espace de quelques semaines. Il fallait réserver les services d’une compagnie de déménagement de la région, prendre des jours de congé, et préparer ma nouvelle adresse pour recevoir toutes mes affaires. Étant donné que j’avais un budget assez limité, j’ai dû préparer chaque boîte moi-même. Après toutes ces années de vie en solitaire, je ne m’étais jamais senti aussi responsable et autonome que cette fois-là. Il faut dire que déménager n’est pas une petite affaire. J’en profitais pour liquider tous les trucs et les antiquités qui ne me servaient plus. Mais même après ce tri, je constatais que la quantité d’affaires à déplacer, n’avait pas diminuée. Cela ne me décourageait pas pourtant. Bien au contraire, je prenais une joie à emballer mes affaires en chantant, et en écoutant de la musique. La veille du déménagement, quelques déménageurs sont venus vérifier que tout était fin prêt, tout comme mon nouvel appartement. J’étais de plus en plus excitée.

La dernière boîte déposée

Une fois mes meubles installés dans ma nouvelle demeure, le propriétaire m’a remis les clés de l’appartement. J’habitais au rez-de-chaussée, et j’étais entièrement libre de faire tout le bruit que je voulais, sans déranger personne. D’ailleurs, les propriétaires à l’étage, étaient souvent absents. Je n’attendis pas longtemps pour retrousser mes manches. Dès que les déménageurs furent partis, je prenais juste cinq minutes pour étudier l’aménagement intérieur, que je commençais à ranger. Un coup de balai par ici, quelques rangements vite fait par-là, et voilà tout mis à sa place. J’ai fait de mon mieux pour optimiser l’espace dans chacune des pièces. Le salon, la cuisine, la salle de bains et en dernier, la chambre. Ce qui me plaisait le plus, c’était de ranger les centaines de livres que j’avais ramassés. J’en ai même découvert pas mal pour la toute première fois comme l’ouvrage sur le traitement de varices au laser, la collection Ma Cuisine, et tous les magazines qui accompagnaient la pile. J’ai passé tous mes jours de congé à trier, puis ranger, puis à trier encore. C’était épuisant, mais je m’amusais comme une folle. Je me rends compte maintenant, que si j’avais eu un conjoint, il fallait sans doute suivre un protocole, et ne pas prendre autant de temps. C’est l’une des raisons pour lesquelles je n’échangerai jamais ma liberté, contre aucune relation carrée.

 

The author:

author

Je suis une vraie fille, j’A-D-O-R-E le design, la mode et le maquillage : ce blogue en est donc évidemment teinté. Parce que maintenant - quoi de mieux que le Web pour s’inspirer. C’est donc pourquoi j’ai pris la décision d’ouvrir ce blogue et de proposer ma vision des choses à mon lectorat. En plus de ces passions, j’ai un penchant pour les beaux animaux, les bons restaurant et les thés verts latté. J’aime la vie et les belles choses. Et toi?